Aller au contenu

Giens 1900

Le 2 juin dernier, la paroisse et toute la presqu’île ont vécu une journée sous le signe de « Giens 1900 ». Retour sur cette journée aux couleurs de l’Histoire !

 

Giens 1900 en quelques mots

En 1985 à Sarlat, Marie-Thérèse Astier fête les 80 ans de son mari Antoine, les invités sont costumés style Belle Époque. D’où l’idée de confection de costumes 1900.

Marie-Thérèse de retour à Callas se voit offrir un coupon de tissu et une jupe 1900 démontée. Que fait-elle ? Elle confectionne suivant le modèle plusieurs jupes.

Guy et Monique Rigole assistent à Pernes-les-Fontaines, dans le Vaucluse, à une fête style Belle Époque. Pourquoi ne pas faire cela à Giens ? C’est ainsi qu’est née la fête de « Giens 1900 » : chaque année, fin mai ou début juin le village vit à l’heure de 1900 : costumes d’époque, messe « retro » avec chants grégoriens et animation par la chorale provençale locale l’Arbanenco, puis défilé à travers le village de couples en habit derrière la fanfare et, enfin danse de l’époque ; le partage d’un verre de l’amitié clôt cette riche matinée. L’après-midi, le village se retrouve autour des chants provençaux… chaque année, c’est tout un village qui retrouve ses racines ; non pas de la nostalgie, mais ressourcement pour nourrir ce qui, à Giens, est toujours vivant !

 

Récit de cette journée haute en couleurs

La journée commence par l’accueil des organisations participantes musiciens et vieilles voitures, chacun prend ses repères.

Il est l’heure de la messe, messe très particulière et adaptée à l’esprit de la journée. La chorale de l’Arbanenco participe activement avec ses chants provençaux et ses costumes. Notre curé, dans l’esprit 1900, la célèbre en introduisant le latin valorisé par les chants grégoriens.

À la sortie de l’église, un cortège se forme avec la fanfare en tête et les participants costumés (près de 80 couples !) défilent lentement sous les applaudissements des nombreux spectateurs.

Sur la place du Belvédère les enfants de l’école maternelle font un petit numéro de chant provençal et un apéritif rassemble les costumés et les non-costumés dans une ambiance musicale.

Un repas est servi dans la cour de la Maison des Associations et l’après-midi un spectacle de chants et danses d’époque clôture la journée.
Une journée toute en mémoire et en joie !

Faire défiler vers le haut